Catégorie : Maison

Comment bien choisir son adoucisseur d’eau ?

Comment bien choisir son adoucisseur d’eau ?

L’eau est un élément qui contribue au bien-être des habitants d’une maison. Toutefois, il arrive que cette eau ait une forte concentration en calcaire. Ce dernier contribue grandement à la détérioration de certains appareils électro-ménagers comme le lave-linge. Dans ce cas, la meilleure solution est d’utiliser un adoucisseur d’eau. Cet appareil permet de rendre l’eau plus douce pour la peau et pour le linge. Mais comment choisir un adoucisseur d’eau ?

Quel est le rôle d’un adoucisseur d’eau ?

L’adoucisseur d’eau est un dispositif dont la principale fonction est de réduire la dureté de l’eau qui provient du robinet. Pour ce faire, l’adoucisseur contribue tout simplement à l’élimination ou à la réduction de la quantité de calcium ou de magnésium présente dans l’eau.

Avec la présence d’un adoucisseur dans votre maison vous avez accès à une eau plus douce et adaptée à la peau et la santé. Cette eau plus douce ne sera plus nocive pour vos appareils électro-ménagers. Il faut rappeler que le calcaire présent dans l’eau dure est souvent responsable de l’obstruction des principaux appareils présents dans le domicile. Ainsi, l’installation de l’adoucisseur contribue à améliorer les performances des différents équipements de la maison.

Comment choisir un adoucisseur d’eau ?

Pour répondre à la question comment choisir un adoucisseur d’eau, il suffit de considérer deux critères. Il s’agit de la dureté de l’eau et de la consommation en eau du ménage.

Il faut tenir compte de la dureté de l’eau qui provient du robinet afin de choisir l’adoucisseur qui convient au ménage. En effet, la concentration de calcaire présente dans l’eau diffère selon la région où l’on se trouve.

Par ailleurs, la dureté de l’eau ou Titre hydrotimétrique s’exprime en degré français. Ainsi, pour éviter d’installer un adoucisseur d’eau dans une maison, il faut que le TH de l’eau varie entre 7 et 15 ° H. En outre, lorsque le TH atteint la valeur de 25 ° H, il est recommandé d’installer l’adoucisseur d’eau.

Concernant le second critère qui est lié à la consommation de l’eau du ménage, il faut dire qu’il permet essentiellement de choisir l’adoucisseur en tenant compte de sa capacité. Celle-ci doit être en mesure de répondre aux besoins du ménage. Notons que la capacité d’un adoucisseur s’exprime en litre. Par exemple, un appareil doté d’une capacité de 20 L pourrait parfaitement répondre aux besoins d’un ménage de 4 personnes.

Quel est le cout d’un adoucisseur d’eau ?

Pour déterminer le cout d’un adoucisseur d’eau, il faut considérer la quantité d’eau douce qu’il peut contenir. Ainsi, un adoucisseur d’eau dont la capacité varie entre 10 et 20 L coute entre 500 et 1000 euros. Pour un volume d’eau plus élevé, il faut prévoir au moins 1500 euros.

En ce qui concerne l’installation, il est recommandé de solliciter les services d’un professionnel. Ce dernier sera en mesure de réaliser un travail de qualité. Il pourra également garantir le bon fonctionnement de votre dispositif. Ainsi, vous devez prévoir un budget qui tient aussi compte de la main d’œuvre du professionnel.

Meilleurs moyens pour nettoyer le sol de sa maison

Meilleurs moyens pour nettoyer le sol de sa maison

En effet, les sols sont de véritables nids à microbes puisqu’ils sont exposés souvent à beaucoup d’humidité, de saletés, des tâches ménagères, etc. Et il se peut qu’on ne parvienne pas à les nettoyer correctement. De plus, nombreux sont les produits d’entretien des sols, ainsi, on ne sait plus discerner le bon du mauvais, ni le vrai du faux. Découvrez les meilleurs moyens pour nettoyer le sol de sa maison.

Lire la suite Lire la suite

L’énergie solaire pour un financement renouvelable

L’énergie solaire pour un financement renouvelable

L’Énergie solaire est éloquente sur deux plans. La réduction de l’empreinte écologique et la solution d’appoint. Aujourd’hui nous vous invitons à regarder autrement que de cet angle : les panneaux solaires photovoltaïques permettent de combler l’autonomie énergétique d’une maison ! C’est-à-dire, il n’y aura plus de factures, ni TVA. Consommer sans frais c’est alors possible ! Restez toutefois attentif à la marque et au choix de l’installateur.

Lire la suite Lire la suite

Ce qu’il faut savoir sur la vidéosurveillance

Ce qu’il faut savoir sur la vidéosurveillance

L’installation d’une vidéosurveillance promet un système sécuritaire efficace et fiable que ce soit pour contrôler un lieu public ou privé, de près ou de loin. Voici ce qu’il faut savoir à propos d’un projet d’installation de vidéosurveillance.

Connaître les éléments constitutifs

Étant des éléments de base d’une vidéosurveillance, les caméras jouent un rôle prépondérant en matière de sécurisation d’un établissement. Ces dispositifs sont des capteurs d’images, ils transmettent ces dernières directement au moniteur ou à l’enregistreur qui est le second élément d’une vidéosurveillance. En effet, le moniteur offre la possibilité de faire apparaître les images en direct sur un écran.

L’enregistreur est utilisé quand les caméras fonctionnent la plupart du temps en absence d’une surveillance humaine. Tandis que, d’autre part, une sirène peut être raccordée ou non au système. C’est-à-dire, sa présence dépend du genre de la vidéosurveillance utilisée.

Les différents dispositifs

Le choix d’un système de sécurisation dépend des usages envisagés pour celui-ci. C’est-à-dire, selon les attentes des propriétaires et les spécificités des lieux visités. Cependant, il y a deux types de vidéosurveillance : la vidéosurveillance analogique qui est un dispositif accolé à un enregistreur grâce à un câble coaxial, et  la vidéosurveillance IP.

De plus, ces dispositifs servent tous à identifier les images en très bonnes qualités. Ils disposent toutes les fonctionnalités d’un dispositif de haut de gamme. Afin de choisir le type vidéosurveillance qui répond à ses besoins, mieux vaut demander conseil à un professionnel du secteur.

Dispositif filaire ou sans fil

Aujourd’hui, la vidéosurveillance peut se présenter avec ou sans fil. En fait, un dispositif filaire fonctionne avec des caméras qui sont directement accolées par des câbles. Ainsi, la qualité de l’image est plus stable et parfois plus fluide. Par contre, il réclame souvent une importante mise en oeuvre.

Inversement, s’agissant d’une vidéosurveillance sans fil, sa mise en place est plus facile par rapport au dispositif filaire. Par ailleurs, sachez que les caméras transmettent les images via diverses manières, notamment par ondes radio ou par Wi-fi. De ce fait, on peut se fier à ce dispositif tout en prenant en compte des risques de piratages.

Installer légalement une vidéosurveillance

Il est à la portée de tous qu’on ne peut pas toujours faire comme bon nous semble concernant l’utilisation d’un système sécuritaire plus précisément la vidéosurveillance. En fait, que ce soit pour surveiller un logement ou d’autres établissements, il est obligatoire de connaître et vérifier au préalable la contrainte juridique existante.

Pour entrer un peu plus dans le vif du sujet, sachez que la loi sur l’utilisation d’une vidéosurveillance exige particulièrement aux usagers de déclarer le dispositif à la CNIL. Étant donné cette circonstance, il convient de respecter la vie privée des entourages tout en assurant qu’on n’a rien enregistré pour éviter les ennuies judiciaires.

Les entreprises de vidéosurveillance

Toutefois, entreprendre d’installer une vidéosurveillance implique une expertise aiguë. Cela peut s’expliquer par l’analyse des nécessités et les potentialités des divers modèles qui imposent souvent certaines limites techniques. Évidemment, ces dernières dépendent par la suite des domiciles ou des endroits à équiper. Pour faciliter la tâche, une entreprise spécialisée comme https://mvs-security.be/  dispose du savoir faire et des matériels nécessaires pour installer efficacement les dispositifs de vidéosurveillance.

En quoi un syndic de copropriété est-il si important ?

En quoi un syndic de copropriété est-il si important ?

Pour faire simple, un syndic de copropriété représente une collectivité regroupant en son sein tous les copropriétaires d’un bien immobilier. Ses missions sont plus ou moins variées et très larges. Mais en général, son rôle principal est d’assurer la gestion et la conservation de l’ensemble des parties communes d’un immeuble. Explications.

Lire la suite Lire la suite

Chauffagiste professionnel : Les 4 principaux avantages

Chauffagiste professionnel : Les 4 principaux avantages

Quand on est bricoleur dans l’âme, on a tendance à penser qu’on peut effectuer tous les petits travaux à la maison allant de la plomberie en passant par la toiture jusqu’au chauffage. Toutefois, pour assurer le bon fonctionnement de sa chaudière tout au long de l’hiver, il est important de faire appel à un chauffagiste professionnel. Dans cet article, on se penche alors sur les différents avantages à recourir à un chauffagiste pro.

Lire la suite Lire la suite